Castel Camping L’Anse du Brick, un lieu chargé d’histoire

Aménagé sur la colline d’un site naturel d’exception, le Castel Camping L’Anse du Brick vient de fêter ses 50 ans. Il fut créé dans les années 60 sur le terrain d’une ancienne carrière dont certains vestiges sont toujours présents. L’origine historique du nom « l’Anse du Brick » viendrait selon certains de la présence de pirates et selon d’autres de celle de vikings…

A l’origine du nom « L’Anse du Brick », deux légendes circulent … pirates ou vikings?

Un brick est un vieux gréement, voilier à deux mâts, très répandu de la fin du XVIIème siècle jusqu’à la moitié du XIXème siècle. Navire de prédilection des pirates et des corsaires, l’Anse du Brick aurait donc été l’abri-refuge d’un bateau pirate.

Le mot brick pourrait également venir du mot scandinave « brekka » qui signifie colline. L’Anse du Brick, la baie avec une colline, serait ainsi le nom donné par les vikings dont la présence a laissé de nombreuses traces (expressions, nom de communes …) dans le Nord-Est du Cotentin dont le Val de Saire.

De l’époque de l’ancienne carrière … quelques vestiges …

concasseur anse du brickLe terrain a appartenu à la ville de Lille qui y a exploité une carrière de granit jusqu’en 1940. De là a été extrait une partie des célèbres pavés du « Paris-Roubaix ».

C’est un lieu chargé d’histoire, qui a aussi connu la 2ème guerre mondiale.

Une batterie de 4 canons sur voie ferrée resta positionnée dans l’Anse du brick en 1942. Elle était équipée de wagons pour canons antiaériens, d’un PC de commandement, d’un wagon cuisine …. Positions bétonnées pour mitrailleuses, canon antichar, réseau de tranchées bétonnées, tunnel creusé sous la roche pour abriter le troupe et les munitions … Le point de défense du grand castel de l’Anse du Brick était dirigé vers Cherbourg.

La bâtisse sur le terrain servant auparavant de bureau et de logement à la direction de la carrière a même été traversée par un obus de char.

Depuis 1966 cette bâtisse héberge le restaurant « La Maison rouge ». Ce bâtiment fut l’un des premiers de la région à être couvert d’un toit de tuiles. Les marins s’en servaient de repère sur la côte lui ont ainsi donné son nom. Il a aujourd’hui retrouvé une toiture d’ardoises plus traditionnelle.

D’autres vestiges de la carrière sont toujours visibles sur le camping : les ruines du concasseur, la trémie et la poudrière, des plateaux en espalier creusés dans la colline et deux superbes fronts de taille de granit. Les colonnes de béton qui soutiennent les rampes tournées face à l’Angleterre ne sont pas les restes d’un site de lancement de fusées V1 mais les supports du tapis roulant qui conduisait les roches concassées vers la trémie, avant de venir remplir les wagons du « Tue-Vaques », train à vapeur qui reliait Barfleur au port de Cherbourg.

La création du camping

Au commencement, dans les années 60, Angiolino et Yvonne Patrizi, parisiens et entrepreneurs en maçonnerie ont un projet de changement d’activité professionnelle. L’idée se précise – pourquoi ne pas créer un camping ?

En 1964 ils achètent un terrain dans le Cotentin, au bord de mer, dont ils sont tombés amoureux dès le premier regard : 17 ha comprenant un bois, un ruisseau en cascades et une grande bâtisse en ruine.

Le camping L’Anse du Brick ouvre finalement ses portes en avril 1968 après des travaux titanesques. Il n’y avait ni eau ni évacuation des eaux usagées. Tout était à faire: la création d’une station d’épuration, les routes, les emplacements, les sanitaires et le bâtiment d’accueil, ….

D’ailleurs les travaux ne s’arrêtaient jamais: en 1974 suit la construction de l’épicerie, de 1991 à 1993 les 4 villas avec vue mer sont construites, en 1993 la passerelle pour accéder à la plage en toute sécurité, en 1994 la piscine découverte (la piscine couverte suivra en 2013) et un terrain de tennis, en 2000 le bâtiment comprenant la pizzeria Le Brick,…

En 2001 le camping passe une étape en installant les premiers chalets/mobil homes vue mer sur le terrain de camping.

En 2004 le camping L’Anse du Brick adhère à la chaîne de campings indépendants « Les Castels ». Cette chaine regroupe des hôtels de plein air 4 et 5 étoiles appartenant à des familles.

En 2011, L’Anse du Brick est le premier camping de Normandie à obtenir un classement 5 étoiles tourisme.

L’histoire continue…

Au printemps 2017, Valérie d’Enquin et son frère Jean-Louis Guérineau, sous le charme dès la première visite et forts de leur expérience en tant que propriétaires d’un grand camping en Bretagne, acquièrent en famille le Castel camping L’Anse du Brick.

Ils se lancent sans tarder dans l’aventure en imaginant des hébergements insolites et contemporains afin de répondre aux nouvelles attentes de leurs clients. De nouveaux hébergements sont alors installés en respectant le cadre exceptionnel de L’Anse du Brick : les Glamping lodges sous les falaises roses au bord du bois, les cottages haut de gamme Premium et Taos avec une vue magnifique sur le bois et les landes du Val de Saire classées Natura 2000 ainsi que le village « Famili Baby » dont les mobil homes colorés sont conçus pour des familles avec jeunes enfants ; sans oublier les emplacements camping équipés de leurs sanitaires privés, le vrai luxe des vacances en plein air !

Pour les prochaines années de nombreux projets sont encore à venir à L’Anse du Brick. Valérie et Jean-Louis ne manquent pas d’idées pour un accueil de qualité et innovant, tant en emplacement camping qu’en hébergement, respectant le site de L’Anse du Brick, son histoire et son environnement exceptionnel.